Le flux RSS du Web@zar
Sponsorisez ma Yamaha XT500 pour le Dark Dog Moto Tour 2012
Roadbooks > Aubrac - Gorges du Lot
Informations
Résumé S'il y a un coin en France que je commence à bien connaître, c'est la région de Chaudes-Aigues dans le Cantal. Ce roodbook, je l'avais proposé pour la NC2003, qui s'était déroulé au village vacances du Belvédère à Neuvéglise. Excellents souvenirs de recos et de balades frmistes pendant lesquelles nous testions aussi bien les routes que les petits restaus. Une mention spéciale pour le "Relais de la Poste" à Neuvéglise et "l'Auberge des Templiers" à Maisonneuve, au-dessus de Chaudes-Aigues. Et puis bien sûr un grand merci à Sandrine et Orlando du Belvédère, village vacances du Pont de Lanau, devenus pour ainsi dire des amis.
Si le point de rassemblement de la balade se fait à Chaudes-Aigues, il faut prendre le temps de faire le tour de cette cité de caractère et de se perdre dans les petites rues pour découvrir la source d'eau chaude et les nombreuses échoppes de charcutailles de montagne. Après quoi on pourra se lancer à l'assaut de l'Aubrac, qui en Avril est recouvert de jonquilles à perte de vue. La densité de population doit y être de l'ordre de dix habitants au km² ; autant dire qu'en hiver il faut avoir une grande vie intérieure pour résister à la solitude de ce plateau désertique, balayé par les vents et d'aspect quasi lunaire. L'Aubrac, c'est un truc pour les vieux ours solitaires mais c'est beau. Et attention, ce n'est pas parce que c'est un plateau que la route est rectiligne. Au contraire, entre Chaudes-Aigues et Nasbinals, ça n'arrête pas de viroler avec des passages relativement velus.
Après Nasbinals, sur la route d'Aubrac qui descend ensuite vers Espalion et les gorges du Lot, les paysages sont moins austères et on débouche dans la vallée du Lot, déjà beaucoup plus riante, presque méridionale. Nous nous étions trouvé à Espalion au moment de la transhumance (fin mai) sur le passage des troupeaux décorés montant dans les pâtures de l'Aubrac. A la sortie d'Estaing, un bien beau village également, la route qui longe le Lot se resserre pour s'engager dans des gorges et à partir de là, c'est parti pour 40 bornes de bonheur à moto. Paysages magnifiques avec une route virolante remarquablement dessinée. On peut faire une pause à Entraygues pour y admirer son château au confluent du lot et de la Truyère et le petit pont qui avait séduit Géné, au point d'en faire une aquarelle : Le pont d'Entraygues.
Au pont de Coursavy, on s'engage dans la vallée du Dourdou pour rallier Conques, que je considère comme un des plus beaux villages de France. Le site est magnifique et le renom de la ville s'explique naturellement par l'église romane Sainte-Foy, caractéristique de l'art roman auvergnat. Le tympan a lui tout seul est un véritable chef d'oeuvre. Si on veut avoir une vue d'ensemble sur Conques, je conseille de monter jusqu'au site de Bancarel. Enfin, à Conques, on trouvera de quoi se ravitailler. La route des gorges était géniale mais celle qui nous attend entre Aurillac et Pierrefort n'a rien à lui envier. Qu'on en juge : 60 kilomètres ininterrompus de virages sur un bithume irréprochable, après quoi on peut redescendre tranquillement sur Chaudes-Aigues, en se faisant un dernier petit plaisir dans les belles courbes qui séparent Neuvéglise et la ville thermale.
Départ Chaudes-Aigues ( France - Auvergne - Cantal )
Arrivée Chaudes-Aigues ( France - Auvergne - Cantal )
Région France - Auvergne - Cantal
Proposé le 04/01/2009 18:50:41
Distance 258 km
Consulté 3740 fois
Régions traversées France - Auvergne,
Lieux motards De la région
Au départ
A l'arrivée

Des régions traversées :
Hébergement
Lien Cliquez ici pour voir le texte complet du roadbook

Valid HTML 4.01 Transitional
Carénage : DesmodroMike & Moteur : VinceLP | Page vue 7 fois ce jour, 1893 fois ce mois, 22339 fois cette année