Le flux RSS du Web@zar
Sponsorisez ma Yamaha XT500 pour le Dark Dog Moto Tour 2012
Roadbooks > Les Boucles Lorraines
Informations
Résumé « A quoi bon aller si loin chercher le bonheur, il est là sous mes yeux »,
Stendhal. Enfin bon, que çà n'empêche personne de voyager !

Les Boucles Lorraines s'adressent aux motards ou groupes de motards, ayant envie de concilier virolos, et découverte d'une région et de sa culture. Pas de dates définies ou d'inscriptions, le programme est à faire quand vous le voulez, librement, comme vous le voulez, en solo, en duo, ou à cinq, dix ou vingt. Les périodes idéales de l'année se situent de mai à septembre, voire octobre si la météo est clémente. Evitez de planifier un voyage avant mai, certaines routes des Vosges étant la plupart du temps fermées dans ces périodes.

Cette incitation au voyage se compose de 4 parties, chacune ayant pour
objectif de vous faire découvrir cette région lorraine, que nous connaissons et apprécions.
Départ Nancy ( France - Lorraine - Meurthe-et-Moselle )
Arrivée Nancy ( France - Lorraine - Meurthe-et-Moselle )
Région France - Lorraine
Proposé le 18/09/2005 00:00:00
Auteur fast.philou@...
Consulté 15472 fois
Régions traversées France - Lorraine,
Lieux motards De la région
Au départ
A l'arrivée

Des régions traversées :
Description Cette incitation au voyage se compose de 4 parties, chacune ayant pour objectif de vous faire découvrir cette région lorraine, que nous connaissons et apprécions. - Les côtes de Toul, de Meuse, et la Meuse historique de la Grande Guerre - Le Nord Vosgien, moins connu, très vert, en passant par Dabo, Saverne, et Bitche. - Les routes les plus connues des Vosges, comme la route des Crêtes, et les sommets vosgiens - La route des Châteaux, autour de Nancy ; et une proposition de visite pédestre de la ville. Il n'est en aucun cas question de vous promettre une visite exhaustive de la Lorraine, mais de vous permettre de passer plusieurs journées dans la région, en vous régalant les pneumatiques et les neurones. Servez vous de ces propositions, révisez les itinéraires sur les cartes Michelin, et munissez vous de quelques guides sur la région. Pourquoi le nom « Boucles Lorraines » ? Parce que nous vous proposons des road books utilisant la ville de Nancy comme point de départ et d'arrivée. Vous pourrez ainsi profiter de vos motos sans leurs valises et autres chargements, et surtout découvrir le soir une ville riche en histoire, monuments, terrasses, restaurants. La dernière Boucle vous propose aussi de visiter la ville, à pied. II- La Boucle Meusienne Vous allez d'abord descendre vers le sud ouest des Vosges, passer par Mirecourt et Neufchateau, avant de visiter Grand, site incroyable et découvert à la fin du 20ème siècle, passer par Domremy la Pucelle, rejoindre la Meuse historique, grimper jusqu'au Pays Haut lorrain, pour redescendre par la vallée du Rupt de Mad, la vallée de la Moselle avant de retrouver Nancy. Ce road book est à faire sur une journée, et nécessite d'éviter la grasse matinée. Vous sortirez de Nancy en prenant la direction Epinal, par la N57-E23. Sortez de la N57-E23 après Vincey, pour prendre la D10 vers Bettegney Saint-Bric. Visualisez bien la sortie sur une carte, pour éviter de vous retrouver à Epinal. Rejoignez donc la D10 et Mirecourt. Mirecourt est la capitale de la lutherie, et de la musique mécanique (les orgues de rue ou orgues de Barbarie) ; d'où la présence d'une Maison de la Musique Mécanique. Vous irez ensuite à Chatenois, toujours par la D10. A Juvaincourt, une piste de karting pourrait vous proposer ses services, si vous aviez le temps. Notez que c'est la plus belle piste de karting du nord-est de la France, homologuée pour des compétitions. De Neufchateau, rejoignez Liffol le Grand par la N74, puis Grand. A Grand, vous trouverez un des plus beaux sanctuaires gallo-romains, découvert il y a quelques dizaines d'années. Ce site n'est pas encore très connu, mais réellement impressionnant. Ce petit village aujourd'hui d'à peine 500 habitants abritait une impressionnante cité gallo-romaine, dont l'amphithéatre contenait 17 000 places. Vous trouverez plus d'informations ici Prenez ensuite la direction d'Avranville, prenez la D3, pour passer à Chemisey. La D19 vous amène à Seraumont. Et rejoignez Domremy la Pucelle, la ville de Jeanne d'Arc. Le culte religieux que vous y verrez dépasse pas mal de limites. Néanmoins, la maison de Jeanne d'Arc vaut l'arrêt. Prenez ensuite la D164, puis la D32 Pagny la Blanche ; Vannes le Chatel, puis la D4 ; Barisey la Côte, puis la D11. Suivez la D11 avec Bulligny et Mont le Vignoble. Vous êtes au pays du vin des Côtes de Toul, le Gris de Toul. C'est un vin local, pas mal. Quelques liens pour en savoir plus : - http://www.e-lab.fr/lascensionduvingris/cotes.html - http://www.domaine-regina.com/ - http://www.vitis.org/COTESDETOUL.html A noter que la géographie est caractéristique, avec les cuestas, ces plateaux dont une partie a été érodée, créant ces côtes. Nous continuons dans les Côtes de Toul et le Gris de Toul, avec Pagney derrière Barine, Bruley, Lucey. Prenez ensuite vers Laneuveville devant Foug, puis Trondes et Boucq. Prenez ensuite Jouy sous les Côtes, et la D908 ; Gironville sous les Côtes, puis Loupmont sur la D12. Passez par la Butte de Montsec, Woinville, et Savonnières en Woevre sur la D162. Vous arrivez à Varvinay, Chaillon, puis Heudicourt sous les Côtes. Vous êtes arrivés au Lac de Madine. Le lac est artificiel, et fait 5km de long sur 2,4 km de large. Le site était très actif, un vrai lac de plaisance, et propose des parcours de golf, vtt, des activités véliplanchistes. Il y a normalement un resto. Mais je reste prudent, car la société qui exploite le site semblerait être mal en point. Rejoignez Heudicourt sous les Côtes, puis Chaillon pour aller jusque Saint Mihiel. Vous allez longer la Meuse par la D34. A Troyon, vous pouvez visiter le Fort de Troyon, http://www.domiciel.com/Troy/fort_fr.htm . Reprenez la D964, allez sur Génicourt, Haudoinville, puis Verdun. Dans Verdun, prenez la direction Etain et la N3. Tournez à gauche sur la D913 vers l'Ossuaire et la Tranchée des Baïonnettes. On nomme Tranchée des Baïonnettes une tranchée où ont été ensevelis, le 12 juin 1916, les hommes de deux compagnies, sous un bombardement. L'Ossuaire de Douaumont http://www.verdun-douaumont.com/ abrite 130 000 morts, des soldats allemands ou français, inconnus, morts pendant la Bataille de Verdun. Pour ceux qui voudraient passer sur la Voie Sacrée, il y a moyen de faire une variante sur le roadbook. Vous trouverez l'itinéraire de la Voie Sacrée ici : http://www.voie-sacree.com/ Vous allez quitter Verdun. Prenez vers Bras sur Meuse, puis la D905 jusque Damvillers. A Damvillers, roulez sur la D102. Ecurey en Verdunois, Montmedy, Thonnelle seront vos étapes. Puis Avioth sur la D110 et Fagny. Avioth est un petit village avec une basilique du plus pur style gothique. La N88 vous amène à l'Abbaye d'Orval. Nous sommes en Belgique, l'abbaye vaut le détour : http://www.orval.be/ Passez ensuite à Florenville. Prenez la N83 jusque Montmédy, puis la N43 jusque Marville. Vous arrivez à Longuyon. Vous êtes à l'extrême ouest du Pays Haut. Longuyon est la ville native de notre dernier champion du monde 250 cm3. Le Moto Club Cobra était hébergé dans une petite cabane ; de là vient le cobra à l'arrière du casque d'OJ. Les routes du Pays Haut peuvent être très sinueuses et très accidentées ; vous en aurez juste un bref aperçu, sympa quand même. Prenez la N43 jusqu'à Pierrepont. En descendant Pierrepont, vous verrez après un pont une petite route à gauche qui va vous amener à Baslieux, puis Laix. Prenez ensuite Morfontaine, puis Fillières. Vous auriez pu faire une boucle sympa en descendant sur Joppécourt pour remonter à Fillières. A Fillières, prenez vers Serrouville. La D57 vous amène à Audun le Roman. Audun le Roman a longtemps été considéré comme la limite linguistique entre parlers roman et germanique Puis direction Briey par la D906. A Briey, en bas, au feu vous verrez un resto sur votre gauche. Repas très sympa. Franchissez le pont pour prendre la N103 jusque Labry, puis la D952 jusque Mars la Tour. Vous arrivez à Chambley, et allez prendre des virolos très sympas, par la D952 toujours. Si vous ne frottez pas vos bottes, vous avez le droit de repartir dans l'autre sens ! La D952 vous amène à Waville. Vous allez prendre la vallée du Rupt de Mad, très jolie. Passez par Arnaville. Vous allez maintenant remonter un peu au nord, de manière à franchir la Moselle, pour redescendre sur Nancy en longeant le fleuve. Remontez donc à Ars sur Moselle, franchissez le pont en direction de Jouy, et allez et passez par Corny sur Moselle. Vous allez prendre la N57 jusque Pont à Mousson. A Pont à Mousson, l'Abbaye des Prémontrés vaut le coup d'oeil : http://www.abbaye-premontres.com/index.htm . Vous n'êtes plus qu'à une quarantaine de minutes de Nancy, prenez donc le temps. A Pont à Mousson, il va falloir prendre direction Nancy, par l'A31, mais surtout sortir à Loisy dès la sortie de Pont à Mousson ; sinon vous êtes condamnés à rejoindre Nancy par l'A31, alors que la route serpentant le long de la Moselle vous attend. Prenez donc direction Autreville, Millery, Custines, sur la D40, puis Bouxières aux Chênes. A Bouxières, quelques cinq-six kilomètres d'A31, et vous êtes rentrés à Nancy. III- La Boucle du Nord des Vosges Elle va vous amener jusqu'à Bitche, en passant par le Donon, le Rocher de Dabo, et Saverne. Beaucoup de petites routes, de forêts, un coin des Vosges moins fréquenté, moins connu. Sortez de Nancy pour aller vers Lunéville par la N33. Rejoignez Blamont par la N4 ; la D993 vous amène à Cirey sur Vezouze, puis Frimbale et enfin vous arriverez au Donon. Le Donon, à 1009 mètres d'altitude, est un point de passage entre Alsace et Lorraine. Au col du Donon, descendez sur Abreschwiller par la D44 ; c'est la vallée de Saint Quirin. Prenez ensuite sur Walscheid par la D96. Vous passerez TroisFontaines, et Sitifort. En prenant la D45, vous arrivez à Dabo et son Rocher. Du Rocher, vous aurez un point de vue sur les Vosges du Nord, une partie de la Moselle et un bout d'Alsace. Vous constaterez que Dabo est décorée aux couleurs du Vatican, en souvenir du pape Saint Léon IX, né à Dabo. En redescendant du Rocher, prenez Haselbourg et la D98 pour arriver au plan incliné de Arzwiller. Le plan incliné de Arzwiller est unique en Europe, et c'est même le monument le plus visité de Lorraine ! Un élévateur permet de supprimer 17 écluses sur le canal de la Marne au Rhin. Il faut voir deux embarcations monter en 4 minutes, sur une pente de 41%, sans bruit, juste par un effet de contre-poids ! Un truc, pour bien voir le spectacle sans passer par l'entrée payante. Il y a un parking en gravier juste après l'entrée payante. Prenez ce parking, allez vous garer au fond, tout au fond. Descendez de vos motos, marchez le long de la route, sous la barrière métallique, et vous arriverez au bord de la rivière, avec un point de vue unique juste en face du plan incliné. En prenant Lutzelbourg, la D132, Haut Barr, vous arrivez à Saverne. Dans Saverne, vous verrez quelques belles maisons anciennes, ainsi que le château des Rohan. De Saverne, empruntez le col de Saverne et la D122, pour arriver à Bonne Fontaine. Par la D176, vous rejoignez la Petite Pierre. La ville a été fortifiée par Vauban. La D113 ensuite, et vous passez à Sparsbach, et Ingwiller. Par la D28, cap sur Inswiller, puis Niederbronn les Bains. Une jolie route vous propose d'arriver à Bitche par la N62, et Philippsbourg. Une immense colline surplombe la ville de Bitche. La citadelle sur ces hauteurs a commencé par la construction d'un château au 12ème. Vauban, puis la guerre de 1870, et la grande Guerre ont fait de Bitche une citadelle vraiment imprenable. Pendant la guerre de 1870/71, ce fut le gouvernement français qui dut imposer à la citadelle de cesser le combat, deux mois après l'armistice ! Vous pouvez aussi visiter le fort de Simserhof, un des cinq ouvrages les plus importants de la ligne Maginot. L'histoire se répétant, ce fort resta invaincu également pendant la seconde guerre mondiale ; le canard local en parle ce jour : http://www.estrepublicain.fr/regionlo/2002070700012941.html Vous pouvez bifurquer ensuite pour mieux voir l'étang de Hanau et le château de Falkerstein. De Bitche, allez sur Lemberg par la D37. Puis la D36 vous amène sur Mouterhouse, vers Baerenthal. A Zinswiller, la D28 vous fait rejoindre Offwiller. Prenez ensuite Ingwiller, et la D9919 jusque Diemeringen, puis Sarre Union. Hanskirchen, D153, et vous voilà à Mittersheim. Par la D38, rejoignez Dieuze, Moyenvic. Toujours la D38, puis la N74 pour arriver à Moncel, puis Champenoux et enfin Nancy. Vous êtes rentrés, reposez vous ! IV- La Boucle des Hautes Vosges En sortant de Nancy, prenez la direction d'Epinal, par la A330. Attention sortez rapidement de la A330 pour Flavigny, et la D570. De Flavigny, vous allez rejoindre Bayon en longeant le Canal de l'Est. A Bayon, prenez la D22 ; Rozelieures, Saint Pierremont, Baccarat. A Baccarat, comdamnez l'accès à la carte bancaire de votre moitié ! A Baccarat, prenez la D158 direction La Chapelle, puis Thiaville. Tournez à droite, sur la D159 bis. Au Col de la Chipotte, prenez direction Etival, le pays du papier Clairefontaine. A Etival, prenez direction Raon l'Etape. A Raon l'Etape, prenez direction Celles sur Plaine, par la D392. Avant Celles, la D182A vous fait longer le lac de Pierre Percée, en direction de Badonviller par la D182. A Badonviller, prenez la D992 vers Raon sur Plaine (D392) et le col du Donon. Au col du Donon, vous avez moyen de boire un verre en regardant les troupeaux de motards passer. Une fois réhydratés, direction Schirmeck en Alsace, en descendant la D392. A Schirmeck, direction Rothau, sur la D130 et le Struthof. Une pause au Struthof, pour ne pas oublier. Vous êtes à proximité d'un camp de concentration, qui a servi comme site d'expérimentation de l' extermination. Difficile de croire quand un cadre aussi magnifique de telles horreurs ont pu se dérouler. En dessous du camp, vous trouverez une chambre à gaz, qui alimentait en corps l'université de Strasbourg. Le camp lui même a été en partie détruit par un incendie provoqué par des révisionnistes il y a une vingtaine d'années. Mais les batiments qui ont survécu à l'incendie, la potence, la chaudière, les documents . Il faut avoir vu une fois ce site pour comprendre ce dont l'homme est capable. Toute la zone alentour est classée zone de silence, par respect. Du Struthof, allez vers le Hohwald par la D426. Après le col du Kreuzweg, tournez sur la D57 pour prendre le col de la Charbonnière. Puis la D214, direction Steige De Steige, direction Maisonsgoutte, puis Villé. Cette partie s'appelle le Val de Villé, et doit sa renommée aux distilleries d'alcool blanc disséminées tout au long de la route ; faites vos provisions. A Villé, direction Fouchy. A Fouchy, on tourne sur le col de Fouchy, direction Lièpvre. La légende parle d'un bus fantôme qui tourne autour des motards. A Lièpvre, prenez la D459 jusque Sainte Marie aux Mines . Les vallées de Liepvre et Sainte Marie aux Mines sont exploitées depuis le Moyen Age pour ses filons d'argent, entre autres espèces minérales. A Sainte Marie aux Mines, prenez la D48 jusqu'au col des Bagenelles. Au col, tournez à droite (ne descendez pas sur la ville Le Bonhomme), prenez la D148 pour arriver sur le col du Bonhomme et la route des Crêtes. De là, direction La Schlucht, puis le Marsktein, par la fameuse route des Crêtes, qui a commencé au col des Bagenelles. La route des Crêtes peut vous proposer par beau temps un panorama incroyable des Hautes Vosges. C'est une voie militaire qui a été tracée pendant la Grande Guerre. Elle va jusqu'à Cernay. Vous pouvez faire une halte en haut de la Schlucht, si vous avez soif ou faim. Le dimanche en été, c'est un point de rendez vous riche en motos. Plus loin, après la montée en lacets, vous pouvez visiter le jardin d'altitude du Haut Chitelet, qui présente plus de 2000 plantes de montagne. Une tourbière est visible. La route est très sinueuse jusqu'au Marskstein. De nombreuses marcairies ou fermes auberges vous offrent une possibilité de restauration. Au Marsktein, nouvel arrêt possible. En poussant, vous allez arriver au Grand Ballon (altitude 1424 mètres, Mont Blanc visible par beau temps), puis au Vieil-Armand (batailles sanglantes tout le long de la Grande Guerre) et enfin Cernay. Vous avez fait la route des Crêtes dans son intégralité, à peu près 80 km à mille mètres d'altitude. Il est temps de rentrer, en prenant des routes sympathiques quand même. A Cernay, prenez direction Thann, puis Fellering; vous êtes sur la E512. A Fellering, vous tournez sur Oderen, Kruth, par la D13B. A Kruth, vous prenez sur Ventron par la D13B1 en passant par le col d' Oderen. La route est sympa, et très facile ensuite. Vous prenez Ventron, Cornimont, La Bresse par la D486. A La Bresse, direction Gérardmer par le col de Grosse Pierre. Une halte fraicheur si vous le souhaitez au bord du Lac de Gérardmer. Vous n'êtes plus qu'à 110 kilomètres de Nancy, dont 60 de voie rapide. A Gérardmer, direction Epinal, par Le Tholy. A Le Tholy, prenez la D11 et le col de Bonne Fontaine, qui vous semblera tout petit ; ce sera le dernier col de la journée. Après le Tholy, vous avez la possibilité de voir deux jolies cascades près de Tendon, la petite et la grande cascade de Tendon : http://www.planete-vosges.com/curiosites/cascades/cascades.htm La route du Tholy jusqu'à Epinal est un régal, joli bitume, courbes serrées, courbes rapides ; très sympa, et je n'y ai jamais vu de radar. Je n'ai rien dit, et même si je l'avais dit . A Epinal, je vous propose de rentrer rapidement sur Nancy. Vous prenez la N57-E23, qui va vous ramener en guère plus de 25 minutes à Nancy. V- La Boucle des Chateaux et la visite de Nancy A- La route des Châteaux Se lever tôt pour faire ce trajet dans la matinée, histoire d'être tranquille pour visiter ensuite Nancy à pied. Cet itinéraire vous fera visiter quelques uns des plus beaux châteaux et monuments de Lorraine, qui ont été construits et habités par ceux qui ont édifié la région. En sortant de Nancy, vous trouverez le château de Fléville, sur la D71, http://www.fleville.com/ , dont le donjon de 30 mètres date de 1320. De Fléville, la route vous amène à Saint Nicolas de Port (par la D71) et sa Basilique. Saint Nicolas est le patron de la Lorraine, et le 6 décembre, jour de la Saint Nicolas, est toujours une fête incroyable à Nancy. La Basilique date du 15ème, était il y a plus de 20 ans dans un état pitoyable. C'est une jeune Lorraine, rescapée du naufrage du Titanic, et mariée à un riche américain, qui a fait don de sa fortune à la basilique à son décès en 1980, pour remercier Saint Nicolas de l'avoir sauvée. La Basilique est actuellement restaurée avec ses fonds, dont seuls les intérêts suffiraient d'après la légende. Vous vous dirigez ensuite vers Lunéville par la N4, dont le château a abrité le dernier des Ducs de Lorraine, Stanislas. Le château et ses jardins valent le coup d'oeil. De Lunéville, passez à Bayon (par la D914, puis D9), puis Haroué. A Haroué, vous trouverez le château de Craon, construit au 18ème. Le château est toujours habité par la même famille depuis le 18ème . Quelques infos : http://www.chateaudeharoue.com/ De Haroué, passez à la Colline de Sion, ou la Colline Inspirée ; sur la D53, au sud-ouest de Haroué. Vous êtes dans le Saintois, une jolie partie de Lorraine. Dirigez vous ensuite vers Vaudémont (D53), puis Thorey Lyautey. Le château http://www.chateaulyautey.com/ présente l'habitation d'un maréchal de France, qui a mis en oeuvre la colonisation du Maroc ; de nombreux souvenirs sont rassemblés dans une habitation magistrale. Direction Vézelise ensuite, Ceintrey, Flavigny puis retour à Nancy. B- La visite de Nancy Vous trouverez évidemment de nombreux guides sur la ville, son histoire, ses monuments. On considère généralement que la ville est formée de trois parties différentes : la ville vieille, la ville de Charles III, et la ville de Stanislas qui unit les deux précédentes. Le 20ème siècle a modifié cette répartition. Habitant la ville depuis plus de 20 ans, nous nous permettrons de vous conseiller la visite des endroits suivants. - l'ensemble Place d'Alliance-Place Stanislas-Place de la Carrière ; les grilles de la place Stanislas, en fer forgé, sont rehaussées d'or ; vous serez éblouis par les proportions parfaites de la place, et par l'ensemble architectural qui relie les trois places citées. Ne pensez pas que cette place a toujours hébergé la statue de Stanislas. La place date du 18ème siècle, et la statue initiale était celle de Louis XV, qui a été détruite à la Révolution. La statue de Stanislas date de 1831. La place de la Carrière abritait les tournois au 16ème. Pensez à passer sous un porche, pour découvrir la rue des Pages, qui abritait les écuries et appartements des écuyers. Vous passerez sous quelques petits ponts reliant les beaux appartements au parc de la Pépinière. - Le Musée des Beaux Arts, qui propose une vision de l'art en Europe du 14ème au 20ème. - Le Musée Lorrain ; une des collections historiques les plus complètes de France - L'Eglise des Cordeliers - Le Parc de la Pépinière, crée par Stanislas en 1765 - L'Art Nouveau, un mouvement artistique de la fin du 19ème début du 20ème qui a transformé la ville. Vous ne pourrez pas quitter Nancy sans avoir vu dans les rues, façades, monuments, parcs, ces lignes, courbes, reproduisant la nature, symboles d'audace et de perfection. « Ma racine est au fond des Bois », telle est la phrase inscrite par Gallé sur une porte conservée dans le jardin du Musée de l'Ecole de Nancy. Le musée de l'Ecole de Nancy et son parc constitueront le principal de la découverte de ce mouvement artistique. Vous y verrez des oeuvres de Daum, Gallé, Majorelle, Vallin, Victor Prouvé . Pensez que vous y passerez deux bonnes heures facilement. Une fois la visite terminée, passez par le Parc Sainte-Marie, un havre de fraîcheur. De nombreux guides sauront vous guider pour découvrir les plus belles architectures témoignant du mouvement Art Nouveau. Ne ratez pas la Brasserie Excelsior (près de la Gare), la Chambre de Commerce et ses vitraux (protégés désormais), la verrière Grüber dans le Crédit Lyonnais (rue Saint Georges), l'avenue Foch (de la place de la Commanderie à la place Maginot) qui abrite de nombreux bâtiments Ecole de Nancy (signalés par une plaque), la maison Biet (rue de la Commanderie), la Villa Majorelle (rue Louis Majorelle, dans le quartier de la Commanderie, pas loin du musée), les maisons jumelles de Huot (92-92 bis quai Claude le Lorrain), la Maison Bergeret (rue Lionnois à Nancy), le parc de Saurupt à visiter pour voir six belles villas, seules construites sur un projet de quatre vingt douze villas (pour trouver, chercher l'école des Mines, puis la cité U de Saurupt, les six villas sont derrière) Pour se restaurer, sachez que la ville de Nancy s'honorait il y a peu du record de restaurants par habitants. Evidemment, vous trouvez tous types de restaurants. Si vous flânez du côté de la Place Stanislas, vous trouverez en allant vers la ville vieille quantité de tables sympas, que ce soit dans la rue Gourmande (une rue piétonne comptant uniquement des restaurants, une boutique de disques, et un sex shop), ou dans la Grand Rue, en allant vers la Porte de la Craffe. Si l'envie vous prend de manger dans un décor Art Nouveau, l'Excelsior près de la Gare vous proposera ses plats de mer. Pour boire un verre le soir en été, la Place Stanislas est piétonne. En poussant vers la Pépinière, vous trouvez la Pierre qui Roule, où depuis quelques temps des motards viennent se montrer. Dans la Grand Rue, ou près de la Basilique Saint Epvre, quelques bars sympas vous proposeront en plus de la bonne musique.
Hébergement

Fichiers associés
Autoroute Express roadbook_217_20050917224231.axe
roadbook_217_20050918134341.axe
roadbook_217_20050918134459.axe
roadbook_217_20050918134729.axe
A télécharger Au format GPX
Au format ITN pour Tomtom
Au format RTE pour Navigon MN4
Au format RTE pour Navigon MN5
Au format Destinator PN
Au format Routes PCX5
Au format MapSource (résultat non garanti...)
Au format CSV, importable dans ExcelAu format GPX
Au format ITN pour Tomtom
Au format RTE pour Navigon MN4
Au format RTE pour Navigon MN5
Au format Destinator PN
Au format Routes PCX5
Au format MapSource (résultat non garanti...)
Au format CSV, importable dans ExcelAu format GPX
Au format ITN pour Tomtom
Au format RTE pour Navigon MN4
Au format RTE pour Navigon MN5
Au format Destinator PN
Au format Routes PCX5
Au format MapSource (résultat non garanti...)
Au format CSV, importable dans ExcelAu format GPX
Au format ITN pour Tomtom
Au format RTE pour Navigon MN4
Au format RTE pour Navigon MN5
Au format Destinator PN
Au format Routes PCX5
Au format MapSource (résultat non garanti...)
Au format CSV, importable dans Excel
Valid HTML 4.01 Transitional
Carénage : DesmodroMike & Moteur : VinceLP | Page vue 7 fois ce jour, 1818 fois ce mois, 51494 fois cette année