Le flux RSS du Web@zar
Sponsorisez ma Yamaha XT500 pour le Dark Dog Moto Tour 2012
Honda Dominator 650 > Honda NX650 Dominator

Juin 2004 (42000 km) :

Ca y est ! j'en ai pris livraison, de ma belle Dominator !!!

Bon, OK, elle est en rodage, vu que le moteur a été refait, mais elle est déjà plaisante à conduire. Rien à voir avec la ST2, la position droite incite plus à regarder le paysage qu'à tourner la poignée droite. Cela dit, on sent qu'il y a de quoi s'amuser tout de même ! Pour le moment, je vais fignoler le rodage et ensuite, je vous ferai un compte-rendu plus complet du roulage en Honda Dominator 650.

En tout cas, elle me plait bien, cette meule... ;-)

Août 2004 (43000 km) :

Voilà déjà 1000 km parcourus, le rodage est quasi-terminé et je commence à découvrir le tempérament du gros mono aux alentours des 5000-6000 tr/mn. Eh bien, c'est plaisant, le coup de pied au cul est bien là !

Par contre, il faut faire gaffe en passant de la ST2 à la Dom' ! le freinage est largement moins puissant, donc distances de sécurité impérativement allongées... et question tenue de route, c'est notablement moins précis, même si je suis agréablement surpris par le comportement de la partie-cycle. La différence de poids conséquente entre les 2 motos rend la Dom' vraiment plaisante à conduire. A son guidon, on s'amuse vraiment. Pour tourner, il suffit d'appuyer sur le guidon et hop, ça tourne ! Et puis, le bruit du mono est vraiment sympa à écouter... suite au prochain épisode...

Février 2005 (45000 km) :

Déjà 6 mois que j'ai cette bécane, 3000 km parcourus, surtout en trajets boulot-dodo, à l'exception d'une balade de 400 km sur une même journée. Elle est vraiment agréable à conduire. Rien à voir avec la ST2, j'ai l'impression d'avoir un gros jouet entre les mains, avec lequel il est possible d'improviser beaucoup plus qu'avec la Ducati. Le poids plus faible, la position droite et le grand guidon ne sont pas étrangers à cette sensation de facilité. Le moteur, enfin rôdé, pousse fort dès les bas régimes. Bien sûr, en bon gromono, il n'aime pas cogner, ni rouler longtemps à hauts régime, mais entre les 2, il y a vraiment de quoi s'amuser. Question confort sur des roulages, on trouve mieux, mais c'est plus cher ;-)

Les pneus, des Michelin T66, sont vraiment très moyens sur le mouillé, mais comme ils ne s'usent pas, je vais certainement les trainer un bon moment... Le plus gros problème se situe côté freinage, qui est vraiment limite-limite... Les durites, qui sont d'origine, ont certainement besoin d'être changées. Je viens de casser l'entraineur de compteur, son engrenage interne n'ayant pas résisté à un roulage sous la neige, où les dernières gouttes d'huile du câble ont dû se geler et bloquer le tout. Moyennant 23 Euros, j'ai changé la pièce cassée, nettoyé le câble, regraissé tout ça et c'est reparti pour 45000 km !

Question entretien, j'ai fait une vidange de "fin de rodage" au bout de 2000 km, avec un filtre neuf. Bilan des frais, 25 Euros. Elle sera sans conteste moins chère à entretenir que la Ducati, surtout que je vais, comme sur la ST2, tout faire moi-même. Prochaine opération : d'ici 2000 km, le contrôle du jeu aux soupapes.

Novembre 2005 (48000 km) :

Le moteur commence à claquer à froid, un contrôle du jeu aux soupapes s'impose. Donc, mise à poil de la bête, pas bien compliqué, la tête de fourche s'enlève assez aisément. Je débranche le réservoir et l'enlève, voici la superbe culasse RCVF avec ses quatres bouchons. Le jeu se contrôle facilement, sauf pour la soupape d'échappement droite pour laquelle il faut bien contrôler que le système de décompression automatique s'est désarmé avant de mesurer le jeu. Je n'ai que 2 soupapes à reprendre, et encore de 2 ou 3 1/100ème maximum, le bruit ne devait pas venir de là. Tant que le réservoir est démonté, je décide de contrôler la bougie, planquée au fond de son puits. Et, oh surprise, je trouve une bougie desserrée, avec des traces de brûlure sur le pourtour du joint. Voilà d'où venaient les claquements à froid. Je change la bougie et resserre bien la nouvelle. Remontage du réservoir, et essai du moteur : super, il est redevenu silencieux !

Me voilà reparti pour quelques milliers de km, je ferai juste une vidange sous peu...

Valid HTML 4.01 Transitional
Carénage : DesmodroMike & Moteur : VinceLP | Page vue 5 fois ce jour, 93 fois ce mois, 2194 fois cette année