Le flux RSS du Web@zar
Sponsorisez ma Yamaha XT500 pour le Dark Dog Moto Tour 2012
Essais motos > Kawasaki ZRX 1200

Merci à Fast et Manu pour m'avoir prêté leur bécane pour un rapide essai entre Marvejols et Florac

Petit moment d'inquiétude au relevage de l'engin posé sur sa latérale, c'est qu'elle est lourde la bête, plus lourde que miss ST2.

Je suis bien installé dessus, mais le confort s'avèrera plutôt spartiate par la suite. Je démarre le moteur, étonnement habituel avec les 4 pattes, pas de vibrations, pas de bruit au ralenti.

Allez, zou, on roule !!

En dessous de 4000 tr/mn, on évolue dans le velours, sans aucune vibration et aucun à-coup, ça a du bon, les 4 atteslinéairesetsansâme... Passé 4000 tr/mn, le côté Dr Jekyll apparait et le gros élastique se tend d'un seul coup pour vous propulser en avant très très rapidement.

Les sensations de vitesses sont bien évidemment renforcées par l'absence de protection, surtout pour moi qui roule en bécane poussive et carénée...

Je prends les freins pour calmer tout ça, en appuyant comme sur miss ST2, et je me retrouve arrêté... ah, c'est donc ça, le fameux crochet d'appontage dont ils parlent qques fois... les freins sont vraiment beaucoup moins progressifs que sur la ST2...

Je négocie la première épingle comme sur mon twin en rétrogradant jusqu'en première et dès la seconde épingle, je réalise qu'à 1500 tr/mn en 2nde ou 3ème, elle repart aussi, donc changement de tactique pour les suivantes. En fait, on en vient même à se demander pourquoi il y a 5 vitesses sur cette bécane quand 2 suffiraient...

Je pousse un peu l'engin pour voir et à 6000 tr/mn, le paysage défile définitivement trop vite pour moi !

Dans la descente de col qui suit, je vérifie qu'à 7000 tr/mn un gros 4 pattes, ça a autant de frein moteur qu'un twin...

Question partie-cycle, je n'ai pas grand-chose à dire, n'ayant pas poussé l'engin dans ses retranchements. Ce n'est pas ma bécane, je ne vais pas tenter le diable pour voir...

Question confort, par contre, on repassera. La selle est dure et les suspattes aussi...

A l'arrivée à Florac, la tête d'un STiste rencontré me voyant descendre de la ZRX est éloquente, elle l'est encore plus quand c'est moi qui lui répond qu'un gros 4pattes, ce n'est pas creux à bas-régime...

J'oubliais : la finition de cette bécane est très belle, j'adore notamment la couleur bronze du moteur.

M'enfin, je garde miss ST2, un poumon plus adapté à ma pratique moto ;-)

Valid HTML 4.01 Transitional
Carénage : DesmodroMike & Moteur : VinceLP | Page vue 1 fois ce jour, 26 fois ce mois, 460 fois cette année