Le flux RSS du Web@zar
Sponsorisez ma Yamaha XT500 pour le Dark Dog Moto Tour 2012
Essais motos > Ducati ST3

(c) Ducati

Mercredi 7 janvier 2004, petite accalmie dans la météo BZHienne, c'est l'occasion ou jamais d'aller essayer la Ducati ST3 qui est arrivée chez le conce rennais pendant les fêtes.

Je pose miss ST2 dans la cour à côté de la p'tite nouvelle et je m'enquiers des clés de l'engin à essayer.

Rapide comparo en statique :

  • l'AR des 2 bécanes est strictement identique, excepté la bavette qui est longue sur la mienne et courte sur la ST3 (origine ou longue démontée, je ne sais pas). Le frein AR est en durite aviation sur la ST3 et il supporte aussi le capteur du compteur kilométrique qui compte... les boulons de fixation du disque de frein.
  • au milieu, on trouve la selle qui est bien plus imposante sur la ST3, notamment la moitié arrière qui comporte une partie relevée à l'avant, le passager devrait ne plus glisser lors des freinages. Le réservoir est identique.
  • à l'AV, il y a un peu plus de différences :
    • toute la tête de fourche est modifiée, elle est plus large et plus droite. Les rétros ont les pieds plus courts donc, même si la tête de fourche est plus large, ils ne sont pas plus écartés, dommage la rétrovision déjà bonne n'en aurait été que meilleure...
    • Les clignos blancs sont plus proéminents et plus grands qu'avant.
    • L'optique à 2 lampes H7 est plus importante, et elle comporte 2 veilleuses dans chaque coin. Au passage, quel dommage qu'elle n'ait pas été équipée de lampes H4, les 2 paraboles semblent strictement identiques, et cela aurait donc permis d'avoir 2 filaments en code, et 4 filaments en phare, au lieu d'un filament en code et 1 en phare car les 2 ampoules ne fonctionnent pas simultanément.
    • Les demi-guidons sont réglables en hauteur et en écartement. Les bocaux de frein/embrayage sont hérités de la Multistrada. Les leviers sont réglables sur 4 positions. Les freins AV et l'embrayage sont aussi montés en durite aviation.
    • Le commodo gauche est au standard japonais, notamment le passage code/phare par un basculeur à la place d'un poussoir. Perso, je préfère le poussoir, maibon... Le commodo droit comporte un commutateur pour les warnings.
    • L'ensemble compteur vient aussi de la Multistrada, avec un compteur digital (offrant 2 trips, totalisateur, vitesse moyenne), entouré de T° d'eau, heure, jauge à essence (avec indication de distance jusqu'à la pompe, etc...). Les boutons de changement d'affichage sont très difficiles à manoeuvrer avec les gants.

Je mets le contact, et le compteur me la joue façon boite de nuit, avec les voyants qui font un joli chenillard et l'affichage qui teste tous ses LEDs et termine par un Ducati ST3 pour vous rappeler que vous êtes sur la bonne bécane ! Les codes sont allumés d'office, pas moyen de les éteindre.

J'appuie sur le bouton du démarrage : une petite pression suffit et il tourne jusqu'à ce que le moteur démarre. Il faut toujours régler le régime de ralenti à main gauche, tant que le moteur n'est pas chaud. Le moteur peut tourner alors que la bécane est sur la latérale, ce qui est mieux que sur miss ST2 où ce n'est pas possible.

Je m'installe en selle : c'est moelleux, nettement plus moelleux qu'une selle de ST2 récente. Les guidons, installés en position haute d'origine, donnent une position plus droite encore que sur ma ST2 où j'ai installé des réhausseurs. Ils sont à la même hauteur, je pense, mais un peu plus reculés.

Bon, démarrage et roulage tout doux pour sortir de Rennes : le moteur est vraiment plus souple que celui de la ST2 : on roule en seconde à 2000 tr/mn sans qu'il bronche et il repart même dans ces conditions-là sans faire les bruits bizarres que ferait le 944 cm3 de la ST2.

La bécane est raide neuve, elle a 98 km, donc je limiterai le régime moteur à 5500 tr/mn.

J'arrive sur la 4 voies Rennes - St-Malo et je peux accélerer un peu. Tout en restant sous les 5500 tr/mn, je sens bien que la bécane part mieux et plus fort que la ST2. Le moteur me fait la même sensation que sur la Multistrada : il est plus linéaire que celui de la ST2, mais les 20 chevaux supplémentaires sont bien là. Il me semble, pour avoir aussi roulé en ST4s, que les proprios de cette dernière ne seront pas dépaysés.

Question tenue de route, rien de spécial à dire, on est bien à bord d'une ST, rien de changé.

Question freinage, le montage en durite aviation donne un freinage bien plus efficace, notamment à l'AR avec lequel on arrive enfin à arrêter la moto, alors que sur ma ST2 il la ralentit à peine...

Je sors de la 4 voies, par mon itinéraire habituel, pour prendre des routes viroleuses et secouantes : le moteur est vraiment plus souple que la ST2, il repart plus bas dans les tours, c'est vraiment sympa de ce côté-là. Comme sur la ST2, le fait d'être en rodage n'est pas gênant.

Je fais mon petit tour habituel pour un essai, une 100aine de kilomètres qui me ramènent sur Rennes à la nuit bien tombée : l'éclairage est vraiment mieux que sur ma ST2 : le faisceau du code est bien plus dense et plus large, et en phare la portée est meilleure et le faisceau plus dense aussi. On n'atteint pas le niveau d'éclairage d'une VFR par ex. avec ses 2 H4, mais c'est largement mieux que les ST précédentes. L'éclairage du tableau de bord, bleu pâle, est moins gênant que l'éclairage vert de la ST2.

Question protection, la modif. de la tête de fourche est efficace, notamment en termes de pression sur les épaules et le torse, pression qui devient quasi-nulle. Par contre, question bruit, c'est équivalent, et avec mon mètre-quatre-vingt-cinq, j'ai la tête en plein dans la turbulence de la bulle ce qui est un poil pénible. Sur miss ST2 avec la bulle basse, la turbulence m'arrive au niveau du cou et c'est moins gênant.

Bon, au bout d'une heure et demie, je ramène la ST3 à bon port, les doigts congelés... c'est bien les poignées chauffantes, surtout quand on en a ;-)

Au final, en essayant de rester objectif, je concluerai que le moteur est mieux que celui de la ST2, évidemment plus puissant, mais surtout plus souple. La protection est un poil décevante même si elle est mieux qu'avant, surtout pour les grands gabarits. Apparemment, quand on fait moins d'un 1,70 mètre, par contre, elle protège bien. Le confort est amélioré nettement, ainsi que le freinage, le tout pour une augmentation assez faible du tarif, puisqu'elle ne côute que 700 Euros de plus qu'une ST2.

Un jour, elle sera peut-être mienne, on va attendre qu'il fasse moins froid, car les poignées chauffantes, ça sert ;-) et puis on va surtout attendre qu'elle soit un peu débugguée par d'autres ;-)

Valid HTML 4.01 Transitional
Carénage : DesmodroMike & Moteur : VinceLP | Page vue 5 fois ce jour, 56 fois ce mois, 340 fois cette année